Longueil-Sainte-Marie : Paris-Oise Port Intérieur

Après trois ans d’études et de travaux, le port de Longueil-Sainte-Marie, porté par le Syndicat Mixte propose aux entreprises un outil performant directement relié par la voie d’eau aux ports normands et franciliens. Il est composé de deux parties.

Le Syndicat Mixte du port de Longueil-Sainte-Marie (composé de la Communauté de Communes de la Plaine d’Estrées, du Conseil Départemental de l’Oise et de l’Agglomération de la Région de Compiègne) a porté financièrement le projet d’aménagement du port fluvial qui comprend un terminal containeurs et un terminal vrac / granulats avec le concours de L’union Européenne, la Région Picardie et Voies Navigables de France (VNF).

1. La première plateforme multimodale de l’Oise.

Implanté à proximité de l’autoroute A1 et de la voie express RD 200 qui permet de rejoindre Compiègne, ce nouveau terminal connecté aux ports du Havre, de Rouen et de Paris (HAROPA), est une solution pour augmenter la part de transport fluvial dans les échanges internationaux de marchandises depuis et vers la Picardie. Il offre dès à présent de larges possibilités de transports multimodaux aux chargeurs.

Son emplacement en fait une plateforme stratégique pour desservir le Nord et l’Est de l’Ile-de-France et la région Picardie grâce à ses liaisons fluviales connectées avec les ports maritimes.  Demain le futur canal Seine-Nord Europe permettra des trafics conteneurisés avec le range Nord Europe à l’import comme à l’export.

Une convention d’Occupation Temporaire (COT) a été réalisée entre le Syndicat mixte du port fluvial de Longueil-Sainte-Marie et l’exploitant.

Depuis Janvier 2015, le terminal est exploité par la Société TERMINAUX DE SEINE. Lla première escale a été effectuée le 16 Avril 2015 avec le port du Havre.

Ses caractéristiques :

  • Superficie totale : 31 082 m²
  • Longueur de quai fluvial : 190 m

Ce quai peut accueillir des convois poussés d’un ou deux barges et/ou des automoteurs jusqu’à  2 300 tonnes et des barges containeurs de 4 x 12 x 2 hauteurs. La zone de stockage permet de stocker plus de 900 conteneurs.

Investissement

Les conteneurs sont déchargés et stockés par le même appareil de manutention : un reachstacker à déport négatif (permettant de chercher des containeurs 3 m sous le quai)
TERMINAUX DE SEINE a investi dans un reachstacker neuf d’une valeur de 570 000€.

Trafic réalisés

Au 31/12/2015, le terminal totalise un trafic de 807 Equivalent Vingt Pieds (EVP) représentant 23 escales et pour son activité annexe de vrac divers avec 23 573 tonnes de charbons représentant 24 escales.
Le terminal est dimensionné, dans un premier temps, pour accueillir un trafic annuel compris entre 20 000 et 25 000 EVP.

2. Le terminal granulats du port de Longueil-Sainte-Marie

Ses caractéristiques :

Le terminal granulats d’une superficie totale de 3Ha est équipé d’un ponton de 17 m de long et de 4 ducs d’albe.
Ce ponton permet le déchargement de barge de 110 m de long.

Une Convention d’Occupation Temporaire (COT) a été conclue entre le Syndicat Mixte du port de Longueil-Sainte-Marie et l’exploitant, la Société CEMEX, entreprise internationale de matériaux de constructions.

Investissement

L’aménagement principal de la plateforme a été réalisé à hauteur de 500 000€.
Une centrale à béton a été construite à hauteur de  2 millions d’euros.
A terme, 10 personnes seront sur le site.

Trafic réalisé

CEMEX a pris possession des lieux en fin d’année 2013 et son activité a démarré progressivement durant l’année 2014.

Matériaux transités par voie fluviale :
En 2014, 38 886 tonnes, soit environ 32 escales ont été réalisé.
En 2015, 49 000 tonnes soit environ 40 escales durant l’année.

Un embranchement ferroviaire permettrait un transfert des granulats du train vers les barges afin de desservir la région Ile de France.

3. Le projet de raccordement ferroviaire

A la demande des entreprises de la zone, le syndicat étudie la faisabilité d’une extension de la voie ferrée desservant les engrais de Longueil Sainte Marie vers la zone portuaire.
Les études ont été programmées pour les années 2016 et 2017.