Houdancourt

Houdancourt fut d’abord un site néolithique (occupé entre -5000 et -2500), un site gallo-romain, puis une terre seigneuriale. C’est là que Messire Hodenc (ou Hodene) établit sa demeure et les terres qu’il défricha furent appelées «Hoden – Cultura», «Hoden-Curtis», le «Courtil d’Hodene». Au cours des âges, son nom s’est modifié, l’Hoden-Curtis est devenu Hodencourt puis Houdancourt. La population du village est passée, au fil du temps, de 225 habitants en 1790, à 303 en 1870, 523 en 1994 et compte, au dernier recensement, 584 habitants.

Houdancourt, un village agricole

En 1830, la principale culture était le chanvre. Avec l’arrivée de la charrue, d’autres cultures sont apparues : la pomme de terre, le blé, la betterave, qui ont peu à peu supplanté la culture du chanvre. En 1908, une vingtaine de cultivateurs s’occupaient des terres. En 1940, ils n’étaient plus que onze. Aujourd’hui, il n’y plus que deux GAEC.
Au XVIème siècle, il existait déjà un moulin qui, jusqu’en 1914, produisait de la mouture de ménage (grain moulu, mélange par tiers de froment, de seigle et d’orge), mais trop souvent inondé, la fabrication de farine devint impossible et les propriétaires se tournèrent alors vers l’activité de scierie, disparue en 2002. La cressonnière toujours en activité, fut créée en 1885 par Henri Masson accompagné de quelques artisans.

  • Mairie Houdancourt

Houdancourt aujourd’hui

Dans les années 1970, un lotissement fut créé pour attirer une population jeune et pour faire vivre l’école communale. Pour pallier le manque d’enfants dans l’école, un Syndicat de Regroupement Pédagogique à trois communes a été créé, il perdure de nos jours avec la commune de Sacy-Le-Petit. Malheureusement, depuis les années 1980, le village a vu partir le peu de commerces qui subsistaient (cafés, épicerie).

Afin d’améliorer la qualité de vie de ses habitants, de nombreux travaux ont été réalisés (assainissement, enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques, voirie, aménagement d’espaces verts,…). Le patrimoine n’a pas été oublié avec la réfection de la toiture (1997) et de la voûte de l’église (1998) ainsi que l’installation d’un nouveau chauffage (2000) mais aussi la sécurisation de la grande rue (passage camion sucrerie), la réhabilitation de la maison impasse de l’école et d’une longère rue Poulain créant ainsi trois locatifs.

L’année 2000 a vu également la restauration du campanile de la Mairie et la mise en valeur, par des projecteurs lumineux, de la mairie et de l’église. En 2002, la commune de Houdancourt a enfin fait l’acquisition d’ateliers communaux. Du lien social s’est fait par la création de nouvelles associations. Le stade municipal Charles Decourbe a vue l’installation en 2004 de vestiaires, en 2010 d’un boulodrome et en 2011 verra celle d’un city stade.

Par ailleurs, l’exploitation du petit marais a permis de mettre en évidence un site écologique remarquable par sa faune et sa flore rares (libellules, oiseaux,…) et où a été découvert de l’ambre, ce lieu est devenu lieu de promenade, de détente et d’activités programmées.
Le PLU fut modifié et la démographie du village a pu être augmenté et passe en 2010 à 584 habitants.

Bénéficiant de la proximité de Chevrières, Pont-Sainte-Maxence et Compiègne, nous tenons à garder notre ruralité, notre environnement vert, pour que Houdancourt reste un lieu de promenade chaleureux, de visite, d’accueil pour les uns et les autres.