Moyvillers

Bien que le site soit habité depuis la préhistoire, on trouve la première citation de Moyvillers (Medianovillare) dans un texte de 657 par lequel Clothaire III confirme à l’abbaye de Saint-Denis la possession du village qui lui avait été donné par Clovis II, une vingtaine d’années plus tôt. Le nom de Medianovillare semble désigner un centre administratif au milieu de grandes possessions comtales ou abbatiales. L’abbaye royale de Saint-Denis restera seigneur dominant du village jusqu’à la Révolution : son ancienne ferme dite « l’Abbaye » rappelle encore cette longue présence.

Situé à proximité de la route nationale 31, de l’ancienne route des Flandres (D1017), et de l’autoroute A1 qui permet de rejoindre rapidement la région parisienne tout comme le nord de l’Europe, le territoire de Moyvillers (905ha) bénéficie d’une position géographique très favorable. Il faut y ajouter la présence de commerces alimentaires et de services qui y facilitent la vie quotidienne, en témoigne l’évolution du nombre des habitants qui a augmenté de 15% entre 1999 et 2007. La municipalité s’est engagée à préserver le caractère de « petit village » et la qualité de vie qui l’accompagne, à la satisfaction des 570 personnes qui ont choisi d’y résider à ce jour.

Ces dernières années une nouvelle mairie a été inaugurée au rez-de-chaussée d’une belle demeure du 19ème siècle. L’aménagement d’appartements dans les étages a permis d’agrandir le parc locatif communal (9 logements), ce qui a favorisé l’installation de jeunes ménages. En 2010, dans le cadre du réaménagement du centre bourg, la construction d’une nouvelle école est programmée. Pour dynamiser le secteur, Moyvillers en collaboration avec Estrées-Saint-Denis et la C.C.P.E projettent l’agrandissement de la zone commerciale pour y accueillir d’autres activités et commerces.