Le 7 août 2015, la loi de nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) a transféré aux intercommunalités les compétences eau et assainissement, initialement confiées aux communes. Les communautés de communes ont jusqu’au 1er janvier 2020 pour les prendre en charge.

Les 19 communes membres de la CCPE lui ont d’ores et déjà confié l’assainissement, c’est-à-dire les opérations de collecte, de transport et d’épuration des eaux usées. Il s’agit d’offrir des prestations globales concernant le réseau collectif et non-collectif. L’objectif ? Veiller au bon fonctionnement des installations du territoire afin de préserver la qualité du milieu naturel.

Des contrôles obligatoires des installations individuelles permettront de déceler les problèmes de salubrité et de non-conformité. Ces problèmes entraînent bien souvent des risques de pollution de l’environnement, mais aussi des risques pour la santé et la sécurité des personnes. Un contrôle aura lieu tous les 10 ans maximum, cette fréquence pouvant varier selon le type d’installation, ses conditions d’utilisation et les constatations effectuées lors de la dernière visite.

Géré par la CCPE, l’assainissement collectif bénéficiera d’une harmonisation des tarifs sur l’ensemble du territoire à moyen terme. Facteur d’équité, le service rendu est le même pour tous.

Implantation des stations d’épuration

Le réseau d’assainissement de la CCPE

Contacts utiles

Par téléphone : 03 44 41 31 43

Par mail : eau-assainissement@cc-pe.fr

Du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.