Afin de promouvoir l’usage des transports décarbonés, la CCPE a lancé en septembre 2020 son bonus à l’achat pour les vélos électriques ou les vélos cargos. Il est exclusivement réservé aux habitants de la Plaine d’Estrées et cumulable avec le bonus lancé par le Conseil départemental de l’Oise.

Cette subvention est née du constat que la grande majorité des déplacements sur la Plaine d’Estrées se font en voiture, avec une prégnance de l’autosolisme, c’est-à-dire du fait d’être seul dans son automobile. Pourtant, le territoire dispose d’infrastructures facilitant les déplacements à vélo, avec notamment une voie verte de 15 km permettant de rallier Estrées-Saint-Denis à Rivecourt.
Par ailleurs, la crise sanitaire du Coronavirus a démontré que le vélo constitue un moyen barrière, une alternative à des déplacements en transport en commun. À cet effet, il est utile de rappeler qu’il est possible de prendre un vélo dans le TER, pour les habitants picards qui travaillent à Paris ou à Amiens par exemple.
Cette initiative fait écho à la mise en œuvre du plan de mobilité rurale qui vise à favoriser l’usage du vélo et des transports en commun et entre dans le cadre du Contrat de transition écologique du Grand Compiégnois.

Modalités

La CCPE subventionne 25 % du montant TTC du vélo, dans la limite de 250 € pour un vélo électrique et de 400 € pour un vélo-cargo (avec ou sans assistance électrique), et des fonds disponibles.
Seuls les vélos électriques achetés neufs avec une batterie sans plomb peuvent bénéficier du bonus à l’achat.
Pour obtenir la subvention, il est nécessaire de présenter un justificatif d’achat et des pièces administratives, et de remplir un formulaire de demande. Les documents sont téléchargeables ci-dessous.