Assainissement collectif

Qui fait quoi ?

La compétence de la Communauté de Communes de la Plaine d’Estrées

La Plaine d’Estrées est responsable de l’assainissement sur son territoire depuis le 1er janvier 2019. Elle assure la gestion directe des investissements liés à l’assainissement collectif :

  • Création des réseaux ;
  • Réparation des réseaux ;
  • Remplacement des réseaux.

Elle confie la gestion courante de l’assainissement collectif à des tiers (appelés délégataires ou exploitants).

Le rôle des délégataires

Ils sont chargés de l’exploitation courante du réseau d’assainissement collectif :

  • Ils s’assurent du bon écoulement des eaux usées dans les canalisations.
  • Ils interviennent rapidement sur les équipements électromécaniques (pompes, etc.) en cas de bouchon ou de panne.
  • Ils s’assurent du bon fonctionnement de tous les ouvrages d’assainissement collectif et notamment des stations d’épuration.
  • Ils vérifient le respect des normes de rejet imposées par les arrêtés préfectoraux en sortie de station d’épuration pour éviter toute pollution du milieu naturel.

Quel est le délégataire chargé de l’assainissement collectif sur votre commune ?

  • VEOLIA (communes d’Estrées-Saint-Denis, Francières, Hémévillers, Rémy).

Contact consommateurs : 09 69 36 72 61

  • SUEZ (communes d’Arsy, Canly, Houdancourt, Le Fayel, Longueil-Sainte-Marie et Rivecourt).

Contact consommateurs : 0977 408 408

  • SAUR (communes de Chevrières, Grandfresnoy et Moyvillers).

Contact consommateurs : 03 44 40 09 61

Urgences techniques 7j/7 j et 24h/24 h : 03 60 56 40 09

Vous vendez ou construisez sur le Territoire ?

En cas de vente de votre bien immobilier

Vous devez obligatoirement faire réaliser un contrôle de votre installation d’assainissement en contactant le délégataire compétent sur votre commune. Ce contrôle doit dater de moins de 3 ans au moment de la signature de l’acte de vente.

En cas de construction neuve

Le raccordement au réseau d’assainissement collectif doit se faire lors de la construction du logement.

Les démarches à entreprendre sont les suivantes :

  • Transmettre la fiche de demande de raccordement à la Plaine d’Estrées ;
  • Contacter le gestionnaire du réseau pour connaitre les modalités de raccordement ;
  • Demander un devis au gestionnaire de réseau ou à une entreprise de votre choix pour la création du branchement en domaine public (se référer au tableau ci-dessous) ;
  • Transmettre la fiche de demande de contrôle de conformité au gestionnaire du réseau ;
  • Réaliser les travaux de raccordement en domaine privé ;
  • Faire contrôler la conformité de son installation par le gestionnaire avant sa mise en service ;
  • Transmettre à la Plaine d’Estrées le contrôle de conformité et la déclaration de fin de travaux.
CommuneQui réalise le branchement public ?Contrôle de conformité en domaine privéContact pour la prise de rendez-vous
ARSYAu choix du propriétaireSUEZ0 977 408 408
CANLYAu choix du propriétaire
SUEZ
0 977 408 408
CHEVRIÈRESSAURSAUR03 44 40 09 61
ESTRÉES-SAINT-DENISVEOLIAVEOLIA03 44 12 12 55
FRANCIÈRESAu choix du propriétaireVEOLIA03 44 12 12 55
GRANDFRESNOYSAURSAUR03 44 40 09 61
HÉMÉVILLERSAu choix du propriétaireVEOLIA03 44 12 12 55
HOUDANCOURTAu choix du propriétaire
SUEZ
0 977 408 408
LE FAYELAu choix du propriétaire
SUEZ
0 977 408 408
LONGUEIL-SAINTE-MARIEAu choix du propriétaire
SUEZ
0 977 408 408
MOYVILLERSSAURSAUR03 44 40 09 61
RÉMYAu choix du propriétaireVEOLIA03 44 12 12 55
RIVECOURTAu choix du propriétaireSUEZ0 977 408 408

Avez-vous pensé à la PFAC ?

Tout raccordement d’une construction neuve, extension d’une habitation ou création de logement dans un bâtiment existant réalisée sur le Territoire donne lieu au règlement d’une somme de 2 500 €.

C’est la participation forfaitaire à l’assainissement collectif (PFAC).

Retrouvez la note d’information PFAC ici.

OBJECTIF PROGRÈS

Des travaux ciblés et respectueux de l’environnement

La Plaine d’Estrées prévoit de remplacer en moyenne 1 300 mètres de canalisations par an. Avant toute intervention d’envergure, l’état des réseaux d’assainissement collectif est d’abord analysé en introduisant une caméra dans les canalisations. En fonction du résultat, la canalisation existante est soit réhabilitée par l’intérieur soit remplacée par une canalisation en fonte ou en grès.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Oublions le « tout-à-l’égout » !

Le terme tout-à-l’égout est un faux ami car le réseau d’assainissement collectif est incapable de traiter toutes les matières. Il ne traite que les eaux usées, c’est-à-dire ce qui sort des éviers, lavabos, baignoires, douches, toilettes et machines à laver. Il est notamment interdit d’y jeter les peintures, les hydrocarbures et les solvants. Même interdiction pour les lingettes, qui bouchent les pompes et causent de nombreux dégâts sur le réseau.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×