Protection de la ressource en eau

La démarche de protection de l’environnement engagée par la Plaine d’Estrées s’intègre à un vaste mouvement en faveur de la transition écologique. Il a également des conséquences immédiates et concrètes sur votre qualité de vie au quotidien.

Une démarche préventive et active pour protéger la qualité de l’eau

Qu’est-ce qu’une aire d’alimentation de captage (AAC) ?

Une aire d’alimentation de captage (AAC) ou bassin d’alimentation de captage (BAC) représente la surface totale sur laquelle une goutte d’eau tombée au sol rejoindra in fine la nappe phréatique et l’installation de captage de l’eau potable (puits ou forage).

La protection des aires de captage

Pour protéger la qualité de l’eau souterraine, la stratégie développée par la Communauté de Communes de la Plaine d’Estrées consiste à intervenir sur les AAC, pour limiter l’ensemble des polluants (pesticides, nitrates, hydrocarbures, etc.) susceptibles de s’infiltrer dans ces zones.

Des actions menées avec la profession agricole

La Communauté de Communes de la Plaine d’Estrées est mobilisée, avec les exploitants agricoles du territoire, pour protéger et améliorer la qualité de l’eau potable à travers plusieurs projets :

  • La mise en place d’une filière chanvre. La variété de chanvre concernée, pauvre en THC, présente trois avantages : elle ne demande pas de pesticides et ne nécessite que peu d’engrais ; elle produit des graines riches en oméga 3 donc très bonnes pour la santé ; et ses fibres sont utilisables pour l’isolation thermique des bâtiments.
  • La réduction des pertes en azote (nitrates) par l’analyse du sol des parcelles agricoles et la mise en place d’actions correctives au vu des résultats.
  • Le développement de l’agriculture biologique. Voir les pages Alimentation et Agriculture du site pour en savoir plus.

Exploitants agricoles, connaissez-vous les MAEC ?

Tout exploitant agricole désireux d’améliorer ses pratiques et dont au moins une parcelle est située sur une zone éligible (voir la carte) peut bénéficier des Mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC). Ce sont des aides publiques, liées à la Politique agricole commune, mobilisables en contrepartie, par exemple, d’une réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires ou d’une meilleure gestion de la fertilisation, de la remise en prairies de parcelles cultivées ou encore de l’implantation de jachères fleuries.

Nous sommes là pour vous aider !

  • À la Communauté de Communes de la Plaine d’Estrées : Marie Gillet, animatrice agricole (Tél. : 06 25 50 80 57 / anim.agri@mailo.com)
  • À la Chambre d’agriculture de l’Oise : Thomas Pohier. Tel. : 06 82 69 74 07 thomas.pohier@oise.chambagri.fr

© Crédit photos : Adobe Stock

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×